MMadeleine Peyroux : La chanteuse et guitariste fête ses vingt ans de carrière, en trio, avec un album de reprises blues, soul et gospel.

En tournée depuis deux ans avec le guitariste Jon Herington et le contrebassiste Barak Mori, celle qui se définit comme une chanteuse de blues s'est installée dans une vieille église de la campagne anglaise près d’Oxford pour enregistrer "Secular Hymns"

Ce 8ème album explore un peu plus le répertoire américain populaire, comme cette somptueuse version du titre "Everything I Do Gonh Be Funky (From Now On)" composé par le grand Allen Toussaint en 1969 et popularisé par Lee Dorsey et James Brown :                         

- Le disque entier est superbe, à consommer sans modération !

Madeleine Peyroux est une chanteuse de jazz née en 1974 en Géorgie aux États-Unis. Elle grandit à New York et Paris.

C'est dans les rues parisiennes qu'elle a fait ses débuts et fut repérée. Des années de galère où elle façonne ce blues si expressif. 

 

Elle fut découverte en 1996 avec son premier album Dreamland. Pendant 7 ans, elle contribua au travail d'autres artistes tout en passant la majeure partie de son temps à Paris. Il faudra attendre 2004 pour que sorte son deuxième album, Careless Love.

En 2005, sa maison de disques, Universal Classics, inquiète de la voir disparaître à nouveau, engagea un détective privé. Elle fut rapidement retrouvée à New York avec son manager.

On peut la voir chanter sur la scène d'un bar de Las Vegas la chanson "Dance Me to the End of Love" de Leonard Cohen, chanson tirée du disque Careless Love, et que l'on retrouve sur la bande originale du film Lucky You,sorti en 2007.

En 2009, elle donna deux concerts à Paris. Le premier à l'Olympia en mai et le second au Casino de Paris le 17 novembre.

Sa voix légèrement enrouée, à la fois nonchalante et intimiste, n'est pas sans évoquer celle de Billie Holiday. Elle est d'ailleurs très inspirée par le jazz et le blues d'avant-guerre.